La stabilité intérieure

Temps de lecture : 11 minutes
La stabilité intérieure

Programme Vers la souveraineté spirituelle - 6ème semaine

Celui qui échappe à l'influence du consumérisme matérialiste et se reconnecte à la singularité de son être spirituel s'éveille peu à peu à un état de conscience où il découvre que tous les éléments de l'univers sont interconnectés dans une même dynamique de vie et que seule l'abondance des liens de l'amour peut en être la traduction adaptée à notre dimension humaine.
Mais cette intelligence nouvelle demande un effort de discipline pour se concrétiser dans une véritable compassion ouverte à toute l'humanité, qui reste elle enfermée dans les affres de la séparation et le labyrinthe des illusions. C'est par la constance d'une patiente transformation nourrie d'humilité et de gratitude que se cristallisera la stabilité intérieure grâce à laquelle il devient possible d'harmoniser son fonctionnement et d'avancer vers la souveraineté spirituelle.

Photo Jeremy Thomas.

Les vidéos et leurs transcriptions : 1/6 | 2/6 | 3/6 | 4/6 | 5/6 | 6/6

Vidéo 1/6

Transcription :

L'individu qui prend conscience, sous le choc d'un changement brutal dans son existence, comme une séparation, un licenciement ou une maladie, ou en découvrant certains enseignements spirituels, que sa personnalité s'est en grande partie développée par mimétisme, et qu'il l'a acquise sous l'influence de son éducation, de son milieu social et de la culture ambiante, et non par une maturation lucide et volontaire, décide d'accéder à une liberté intérieure qui lui rende accès à la part la plus vraie de lui-même, cette essence la plus intime avec laquelle il est venu au monde.
À travers l'observation de soi, il apprend à se connaître et à identifier comment son fonctionnement s'est mis en place, d'abord dans l'enfance puis durant les années d'apprentissage qui l'ont amené à prendre telle ou telle des orientations qu'il a données à sa vie. Peu à peu il réussit à s'extraire de l'intrication de ses mouvements intérieurs et de la rigidité de ses automatismes réactionnels pour commencer à développer une vraie présence éveillée à soi-même et au monde.
Plus cette présence se développe, grâce à la constance de son effort et à l'humble sincérité qui lui permet de déjouer les pièges de l'illusion sur soi, plus se dévoile cette part la plus intime de lui-même qu'il cherchait à atteindre, son être profond dépositaire des potentiels spirituels et des talents singuliers qui sont les siens. Peu à peu la multitude des petits moi qui s'agitent dans son théâtre intérieur commencent à s'apaiser et à s'organiser autour de celui qui mène le combat spirituel pour progresser vers la réalisation de soi. Un espace de stabilité intérieure vient peu à peu à se cristalliser qui procure un refuge de silence et de paix. Il facilite de garder un cap défini qui échappe alors aux influences extérieures et rend possible d'établir un rapport plus fécond avec le monde.

Vidéo 2/6

Transcription :

Tout autour la cacophonie de la modernité, avec ses fracas technologiques, le mugissement des véhicules, le flux et le reflux de l'agitation citadine qui dégorge dans les avenues à certaines heures. Et derrière chaque porte le brouhaha des quolibets et des clameurs qui ont envahi le poste, comme l'appelaient les anciens. Tout ce tintamarre dans lequel nos consciences s'abîment comme dans un gouffre sans fin, et puis là, au plus profond de soi, pour celui qui a longtemps déjoué le cabotinage de ses personnages intérieurs, aussi versatiles que les courants d'air qui les enfièvrent, et sans cesse réaligné son cap sur sa volonté d'être vraiment, quelque part au plus intime, il y a ce sanctuaire de joie, de paix et de stabilité, le lieu de la rencontre avec le plus vrai de soi.
Malgré tous les oublis, malgré toutes les absences à soi-même et nos désertions plus ou moins volontaires, par faiblesse ou par hésitation, par goût de la facilité et du confort, par abandon au conformisme et peur du quant dira-ton, malgré tout cela, la petite voix secrète qui nous parle de notre sublime destinée, de notre réelle nature, celle qui nous dit que nous sommes faits pour le bien et l'amour, pour le bonheur et le partage, est encore là à nous attendre pour nous enseigner.
C'est le privilège de celui qui a traversé les épreuves sans faillir et accepté de payer le prix pour nourrir chaque jour son feu intérieur, qui a renoncé au factice et à l'inutile pour embrasser la cause de la lumière et fait l'effort de traverser toutes les vallées pour se lancer à l'escalade de la montagne, que d'accéder de plus en plus facilement à ce refuge intérieur, et d'y trouver une nourriture suave et forte qui peu à peu irrigue ses veines et renouvelle sans cesse son espérance de voir se lever l'aube de la splendeur sur le monde.

Vidéo 3/6

Transcription :

Cet espace intérieur de stabilité, comme un point immobile mais vivant, est le lieu d'où nous pouvons vraiment dire "je", car nous pouvons y renouer le lien avec ce qui en nous préexiste à toute influence, cette essence intime et singulière qui fait de chacun un être unique, un composé particulier de potentiels spirituels et de forces vivantes doué d'une conscience. À chaque fois que nous réussissons à nous observer tout en continuant à agir, en étant suffisamment présents à nous-mêmes pour nous extraire du flux des événements extérieurs et des mouvements intérieurs qui habituellement nous emportent comme un bouchon de liège dans un torrent, nous nous rapprochons de ce lieu et ce "je" s'éveille un peu plus et se renforce.
Il ne s'agit plus de notre ego avide et craintif, qui regroupe les petits moi les plus puissants de la personnalité, qui se sont imposés car ils étaient les plus efficaces et les plus forts pour assurer notre survie et notre place dans les relations humaines, mais du "je" de notre vraie identité spirituelle, qui demande à retrouver sa souveraineté sur notre vie et à bénéficier du concours habile des aspects positifs de la personnalité pour s'accomplir et réaliser son oeuvre sur cette terre.
C'est lui qui en redevenant conscient et actif va défricher le chemin qui mène à ce refuge intérieur, en sortant peu à peu de l'ombre, à chaque effort de présence, tous les obstacles, issus de nos peurs, de nos mensonges, de nos rancunes et de nos égoïsmes, dont nous l'avons encombré. Car atteindre ce lieu de paix et pouvoir y tenir, c'est aussi dépasser les illusions et les crispations sur soi que produit notre ego, pour pouvoir un jour s'ouvrir totalement au règne de l'amour et de la joie, et espérer entrer au palais du roi de l'univers, dont ce modeste espace n'est qu'une antichambre.

Vidéo 4/6

Transcription :

S'extraire de l'agitation ambiante et garder le cap vers l'essentiel, calmer les turbulences intérieures pour préserver de la sérénité, débusquer nos mensonges à nous-mêmes qui nous privent d'accéder à notre être réel, ce n'est pas une voie réservée à ceux qui peuvent se retirer dans l'atmosphère tranquille d'un monastère et consacrer leur vie à la méditation ou à la prière.
Les réalités extérieures liées à notre chemin de vie ont leur importance, dans la mesure où elles présentent des conditions plus ou moins propices, en apparence, à un vrai travail sur soi, mais n'ayons aucune illusion sur la facilité avec laquelle l'être humain trouve aussi bien à dormir spirituellement dans un monastère que dans la vie citadine. La pratique d'observances religieuses dans une tradition ou une autre ou de techniques de quelque nature qu'elles soient n'apportent pas a priori un changement spirituel, si la personne n'est pas habitée par un vrai désir d'accéder à l'éveil de soi et à une réelle transformation personnelle. Traditions et techniques sont comme des outils qui peuvent donner de bons ou de mauvais résultats suivant l'usage que chacun en fait.
S'enfermer dans un monastère pour méditer dix heures par jour, ou se séparer du monde d'une quelconque autre manière, n'est pas une condition première pour avancer spirituellement, mais réveiller en nous celui qui observe, et développer une vraie présence à soi est le préalable incontournable pour sortir des illusions et des complaisances et accéder à une authentique connaissance de soi-même. C'est en discernant qui nous sommes, comment nous nous sommes construits et comment nous fonctionnons que nous pourrons faire ce patient cheminement qui permet de trouver en soi un espace de stabilité et de paix intérieure et d'éveiller nos dimensions spirituelles.

Vidéo 5/6

Transcription :

Si nous sommes dans un vrai désir de nous éveiller à notre être profond et de rejoindre cet espace en nous de calme intérieur où nous pouvons rencontrer notre voix la plus intime, nous pouvons emprunter le chemin qui y mène là où nous sommes, dans notre vie quotidienne. C'est même le meilleur endroit pour commencer, car en portant un regard lucide sur notre fonctionnement ici et maintenant, nous pourrons en apprendre le plus sur nous-mêmes, et faire des progrès qui n'étant pas tributaires de circonstances facilitantes seront donc solides.
Bien sûr il peut être utile de créer des moments privilégiés dans des lieux choisis pour se ressourcer ou d'adopter la pratique de certaines techniques selon nos besoins et de bénéficier d'enseignements ou d'accompagnements adaptés, mais ce qui fera toujours la différence et portera ses fruits, c'est d'utiliser la vie courante comme un terrain d'expérience et d'apprentissage en développant notre présence à nous-mêmes, plutôt que d'espérer des résultats miracles et rapides grâce à une retraite, une lecture ou un stage.
Le merveilleux travail qui consiste à apprendre à se voir tel que nous sommes, en toute sincérité, avec nos aspects positifs et négatifs, nos forces et nos faiblesses, nos blessures et nos splendeurs, puis à déconstruire tel aspect pour le remplacer par tel autre, et ainsi de suite, en quelque sorte à se travailler comme l'artiste travaille son chef d'oeuvre, demande de la patience et voilà ce dont nous devons développer le goût et dans quoi nous devons devenir constants. C'est en gardant ce cap que peu à peu nous réussirons à lâcher prise sur toutes ces influences qui nous poussent vers l'inutile et le futile et à accéder à l'essentiel, écouter la petite voix qui dans ce refuge stable du dedans nous enseigne comment libérer nos potentiels spirituels et activer nos talents humains.

Vidéo 6/6

Transcription :

Réussir à atteindre en soi cet espace de stabilité, où nous pouvons trouver du calme et du repos par rapport à l'agitation ambiante ou à nos propres remous intérieurs, permet de développer peu à peu une approche plus équanime de l'existence. Plus l'accès à ce refuge du dedans nous devient familier, plus cela va nous aider à prendre du recul par rapport aux événements de notre quotidien et à les aborder d'une humeur égale, qu'ils soient d'une nature agréable ou difficile.
Quelque soit le moyen choisi pour faciliter cette intériorité tranquille, que ce soient la pratique de la méditation ou de la relaxation, la marche dans la nature ou l'écoute de musiques apaisantes, ou encore la prière ou la réflexion sur des textes spirituels, plus le chemin qui y mène s'éclaire et devient aisé, plus notre capacité à rester connecté à nous-mêmes sans nous laisser rapidement perturber par les personnes ou les situations se renforce. Notre qualité de présence au monde augmente car nous sommes moins rapidement emportés par le courant et nous constatons que notre observation de nous-mêmes s'enrichit.
C'est un cercle vertueux, plus nous atteignons rapidement à ce point immobile en nous, plus nous pouvons être présents ici et maintenant tout en nous observant pour nous connaître, et plus nous sommes présents à nous-mêmes, plus l'accès à cet espace de plénitude est simple et devient fréquent et durable. Quelque chose d'une nouvelle énergie, plus vivante et plus subtile, générée par notre travail sur nous-mêmes, commence à se diffuser dans toutes les parties de notre être et notre rapport au monde en est progressivement apaisé, car les émotions négatives ont de moins en moins de prise sur nous. Nous entrons dans la dimension de l'éveil et du sacré où chaque instant peut devenir à la fois plus dense et plus léger si nous parvenons à y avancer en pleine conscience.

© Jérôme Nathanaël

Navigation dans ce programme :
L'humilité pleine de gratitude Présentation La souveraineté spirituelle

NOUS SUIVRE : | NOUS SOUTENIR : en faisant un don sur HelloAsso !
ACCOMPAGNEMENT : Jérôme Nathanaël - Psychologie spirituelle - à Paris ou par WhatsApp


Commentez :

Il n'y a actuellement aucun commentaire, alors soyez le premier !