Cover Image

L'enfermement des habitudes

Semaine 20 - 04 au 09 décembre 2022

Pour cette vingtième semaine de la Minute Spirituelle, je vous propose de réfléchir à nos habitudes.
Elles peuvent nous paraître utiles et répondre à un besoin d'organisation et d'efficacité, en nous évitant de réfléchir et reconsidérer chaque détail de nos journées mais nous pouvons aussi remarquer à quel point elles nous enferment dans des routines qui se reproduisent de façon mécanique et sans conscience. Nos vies sont remplies de comportements habituels dont nous sommes bien incapables de nous souvenir quand ils ont commencé à s'emparer de nous.
Examiner nos habitudes et lutter contre elles en les contrariant et en décidant de les remplacer par des choix délibérés est un puissant outil de connnaissance de soi.

Photo Syarafina Yusof.


Jour 1

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Cette semaine, je vous invite à un exercice de connaissance de soi extrèmement efficace. Il s'agit de surprendre nos habitudes, ces comportements routiniers et mécaniques dont nous n'avons pas conscience, et qui se manifestent dans tous les domaines de notre existence.
Nous avons des habitudes dans nos postures physiques et dans notre manière toujours identique de faire certaines choses. Nous avons des habitudes dans nos réactions émotionnelles face à certaines personnes ou certains événements. Dans le domaine intellectuel, lors d'une discussion par exemple, nos propos en réaction à l'expression de certaines idées seront toujours à peu près les mêmes.
Et certains types d'interactions entre les différentes parties de notre être se manifesteront de manière systématique à partir d'une impulsion identique. Telle émotion déclenchera telle pensée ou tel désir alimentaire selon une séquence mille fois répétée sans que nous l'ayons même remarquée. Commencer à observer ces phénomènes nous permettra d'en apprendre énormement sur nous-mêmes.


Jour 2

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Si nous acceptons humblement de considérer l'idée selon laquelle nombre de nos comportements, émotions et pensées fonctionnent de manière routinière et mécanique, sans intervention de notre conscience et tel un tissu d'habitudes entremélées dont nous n'avons pas connaissance, alors s'ouvre devant nous un chemin d'exploration et d'observation, qui constitue une étape indispensable dans la connaissance de soi.
Pour réussir à surprendre un peu de nos habitudes, il est nécessaire de multiplier les moments d'attention où nous nous extrayons du flux incessant des événements intérieurs ou extérieurs qui nous tirent hors de nous-mêmes.
Nous devrons commencer à nous observer comme le metteur en scène regarde la pièce de théatre qui se joue devant lui, et celle-là est habitée par tous les personnages divers qui nous constituent, qui prennent la parole à tour de rôle, parfois dans une pagaille indescriptible. Et si le metteur en scène constate que ses acteurs lui échappent, il peut déjà étudier ce qui se passe, avant de tenter d'y remettre de l'ordre.


Jour 3

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Dans toute entreprise il faut une stratégie, une réflexion préalable qui détermine les bonnes étapes pour atteindre le but fixé. Il en est de même dans la connaissance de soi, qui est une entreprise où les illusions et les méprises peuvent être nombreuses pour celui qui s'y lance sans carte et sans indications précises. Il peut être utile de rejoindre un groupe de personnes qui s'entraident à se voir et mettent en commun leurs expériences.
Quoi qu'il en soit, il est inutile d'espérer progresser dans la connaissance de soi sans se fixer des étapes, et comprendre qu'il est impossible d'explorer toutes les dimensions de son être à la fois. Il est judicieux de commencer par chercher à voir nos mécanismes et habitudes corporels.
Avec un peu d'effort, il est possible de s'entrainer à faire des choses simples de manière différente, changer sa façon de marcher, de s'asseoir, de se coucher ou de se laver par exemple. Evidemment les habitudes ont la vie dure, elles vont résister et chercher à reprendre le dessus, elles seront alors plus faciles à observer.


Jour 4

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Quand nous commençons à multiplier les moments d'attention à nous-mêmes, qui rendent possible d'observer nos comportements physiques, nous allons être étonnés de découvrir que nous ne sentions pas réellement notre corps et que le plus souvent nous n'ajustons pas l'énergie que nous mettons dans nos mouvements. Ils se produisent de manière mécanique et accumulent ainsi une tension inutile.
Même au repos, si nous ne sommes pas présents dans notre corps, si nous ne le sentons pas, mais sommes dispersés dans nos pensées, nos émotions ou emportés par une sollicitation extérieure, nos muscles restent inutilement tendus et notre posture le plus souvent inadaptée à un bon équilibre corporel. Notre corps accumule et enregistre ainsi toutes les excitations sensorielles sans pouvoir vraiment se relâcher.
Ce mauvais fonctionnement, conséquence de notre incapacité à être présents dans notre corps, provoque une dépense d'énergie considérable qui nous fragilise. Il est donc important de travailler à sentir son corps, à observer les tensions et et les laisser se dénouer.


Jour 5

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Dans le domaine émotionnel, il y a une habitude très répandue chez beaucoup de personnes : l'expression des émotions négatives. Nous vivons dans des sociétés où chacun se laisse facilement aller à ressentir des émotions négatives dans de nombreuses circonstances. Nous portons sur nos vies un regard qui remarque plus souvent ce qui peut justifier l'insatisfaction et la frustration que ce qui peut nourrir la gratitude et l'émerveillement.
Donc nous sommes envahis par des émotions négatives qui épuisent notre vie intérieure et nous ralentissent voire rendent impossible notre développement. Et ces émotions sont tellement puissantes que nous ne pouvons nous empêcher de les exprimer à tout va autour de nous, leur donnant ainsi plus de force et de chance de nous étouffer et de polluer les autres à leur tour.
Celui qui commence à s'observer découvrira à quel point ces émotions ont prise sur lui et, bien qu'il lui soit impossible dans un premier temps de leur résister, ce qui leur donnerait plus de force encore, il devra au moins réussir à les observer et à éviter de les exprimer.


Jour 6

Vidéo issue du canal Telegram

Transcription :

Pour terminer cette semaine consacrée aux habitudes qui nous enferment dans un fonctionnement mécanique, parlons de la divagation mentale, qui consiste à lâcher la bride à nos pensées, qui s'enchaineront sans but au gré des influences ou de notre rêverie.
Lors d'une recherche sur internet par exemple, la personne lira un article proposé par le moteur, puis suivra un lien vers un article vaguement apparenté, puis rebondira sur un autre plus éloigné encore et ainsi de suite. Cela peut durer assez longtemps et finalement vers des domaines très éloignés du sujet initial.
Cette divagation incohérente qui nous absente de nous-mêmes illustre le mauvais fonctionnement de l'intellect, qui différe totalement de l'utilisation consciente de nos facultés d'imagination créatrice et de réflexion lors de l'élaboration d'un projet ou de la compréhension subtile d'une situation. L'observation de la divagation de l'intellect est une part importante de l'étude de soi à laquelle la pratique de la méditation pourra contribuer.

Retour à Accueil ⬆️ ou ⬅️ Table des matières

👉 SOUTENEZ la Minute Spirituelle ! Faites un don à l'auteur par LiberaPay !


Partagez et commentez :

Marc
Rédigé par Marc le 25 janvier 2023

Alors là vous avez tapé fort et juste ! Oui nous sommes un sacré paquet d'habitudes et de fonctionnement mécanique !
Vous traitez dans la 6ème vidéo de la divagation de l'intellect. Je suis enseignant et je constate tous les jours les conséquences dramatiques de ce dont vous parlez au sujet d'internet ! A force de passer des heures à trainer sur Instagram ou sur Facebook les élèves sont tellement dispersés qu'ils n'ont presque plus de capacité d'attention et de concentration. Après je ne m'étonne plus que les gens deviennent tellement manipulables... Merci pour ce site !
Marc

Jérôme Nathanaël Admin
Rédigé par Jérôme Nathanaël le 26 janvier 2023

Marc,
Merci de votre commentaire. Je suis frappé comme vous de voir partout les jeunes et les moins jeunes absorbés par les réseaux sociaux surtout avec leurs portables. Je crois qu'aujourd'hui 90% de la navigation internet se fait avec les smartphones. Et la durée conseillée par les spécialistes pour les textes et vidéos raccourcit de plus en plus, il faut sans cesse suater d'un hochet à l'autre, dans une sorte d'insconscience ensommeillée. Dans cet état l'attention et la capacité à se concentrer sur un sujet et à l'approfondir diminue de plus en plus et bien sûr quand on n'st plus capable de réfléchir on devient de plus en plus manipulable. Et les techniques de nudging, en fait de manipulation, issues de la combinaison des connaissances en psychologie et en neurosciences, sont de plus en plus efficaces... Quant aux habitudes, sans attention à soi pas de présence ni d'éveil de la conscience donc pas d'action réellement libre, place aux réactions et comportements automatiques agis par la culture, l'éducation, l'endoctrinement médiatique...